28 Jan 2015
  • Conférencier: Mokhtar KACHOUR

JAURES et la paix

A l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale, l’évocation de la figure et du rôle de Jean Jaurès, à cheval entre 19è et 20è siècle, prend toute sa signification.

Les limites horaires de la Conférence consacrée à Jaurès le patriote -pacifiste imposent d'aller à l'essentiel.Il s'agit de proposer les lignes de force du combat incessant de cette grande voix ,solidaire et humaine pour la sauvegarde d'une histoire des peuples pacifiée et porteuse de relations solides ,toutes de justice et de fraternité.Tout l'itinéraire de Jaurès se retrouve dans son ultime et dramatique combat de Juillet 1914.Sa connaissance historique du monde gréco-latin,dès ses années d’École Normale Supérieure,puis de la Révolution Française,associée à ses combats politiques de grande ampleur (affaire Dreyfus,Loi de 1905 de Séparation des Églises et de l’État,tensions géo-politiques autour de la Question du Maroc en 1903-1912,guerre russo-japonaise,coup de semonce de la révolution russe de 1905,guerre des Balkans aux lourdes conséquences) vont le conduire à son dernier et dramatique plaidoyer pour une humanité préservant la vie,les vies,les acquis de civilisation.Son intelligence politique,son sens aigu des réformes structurelles et politiques de la défense nationale(cf son projet de Loi et son ouvrage sur l'Armée Nouvelle"en 1913),son obsession de justice pour les humbles qui sont toujours les soldats des puissances d'argent qui savent habiller leurs discours "patriotiques" vont camper le cadre d'uns véritable dramaturgie en ces mois de Juin-Juillet 1914.La lecture de ces moments denses de notre histoire nationale est riche d'enseignement pour les décennies qui suivirent et pour notre temps.Le pacifisme de Jaurès ne prend tout son sens qu'au critère de son indéfectible patriotisme.Le premier mort de la guerre de 1914 en ce soir funeste du 31 Juillet nous parle encore,et nous engage à toujours préserver les forces de la paix et de l'humanité.

Mokhtar KACHOUR, inspecteur d’académie honoraire