12 Nov 2015
  • Conférencier: Béatrice BALTI

La vie et l’œuvre de Robert Louis STEVENSON

Robert Louis STEVENSON: écrivain voyageur, auteur de nouvelles écossaises gothiques, de l’Ile aux Trésor et de Voyage avec un âne dans les Cévennes.

Après «William Wallace, le Cri de la Liberté » (2009), Béatrice Balti choisit de rester en Ecosse pour se pencher sur le destin de l’un des écrivains les plus célèbres : Robert Louis Stevenson. Sa conférence retracera la vie passionnante de cet auteur de génie, nomade et humaniste, qui parvint à faire voyager ses lecteurs autant dans l’âme humaine que dans différentes contrées.

Résumé

Le 7 décembre 1889, quand l’écrivain Robert Louis Stevenson débarque avec sa famille dans l’archipel des Samoa, il est au faîte de sa gloire. Après « L’île au Trésor », son dernier roman intitulé « L’Etrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde » a été un succès retentissant. Sa maladie pulmonaire le fait moins souffrir et c’est avec enthousiasme qu’il décide de s’établir avec les siens en Polynésie. Mais, après quelques désillusions et parce que sa santé ne lui permet plus de revenir sur sa terre natale, il commence à penser à l’Ecosse avec nostalgie.

Retour à Edimbourg sur l’enfance de ce fils de constructeur de phares. C’est un enfant fragile et choyé. La nuit, lorsqu’il est en proie à de violentes quintes de toux, son père ou sa nourrice tentent de lui changer les idées avec des histoires de pirates sanguinaires et de martyrs protestants pourchassés. Cela va enflammer son imagination. Il n’a qu’un désir, écrire, mais son père exige qu’il continue la tradition familiale et devienne ingénieur. Il s’exécute, obtient son diplôme. Pourtant, c’est l’écriture de nouvelles et la description de l’âme humaine qui continuent de le passionner. Pour trouver l’inspiration, il doit à tout prix se dépayser, rencontrer des gens différents. A Edimbourg, il fréquente à la fois des clubs de « gentlemen » et les bars louches de la ville, les prostituées ou les fumeries d’opium. Mais l’ambiance familiale se dégrade. Stevenson dépérit. Le médecin l’envoie dans le sud de la France. Lorsqu’il rentre à Edimbourg, il ne peut plus supporter le puritanisme et le couvercle de plomb de son éducation. Il commence à étouffer.

Cette fois-ci, il doit partir pour de bon…


Béatrice BALTI, écrivain-conférencière.