26 Jan 2016
  • Conférencier: Gérard NEYRAND

Les paradoxes de la conjugalité contemporaine

« Les paradoxes de la conjugalité contemporaine sont multiples : le couple s'est désinstitutionnalisé (60 % des enfants naissent hors mariage) pourtant il n'a rien perdu de sa force comme norme ; l'amour est devenu le référent central de celui-ci et les séparations n'ont jamais été aussi fréquentes ; l'individualisme est roi et pourtant se réaliser passe par des rapports privilégiés avec un conjoint (paradoxe de l'individualisme relationnel)... Il s'agira de rendre compte de la diversité des façons de gérer sa conjugalité dans une société des incertitudes. »


Gérard NEYRAND, Sociologue, Professeur à l'Université Paul Sabatier Toulouse 3.
Chercheur Responsable du CIMERSS (Centre Interdisciplinaire Méditerranéen d'Etudes et de Recherches en Sciences Sociales, laboratoire associatif).