13 Oct 2015
  • Conférencier: Thierry MARMET

L’évolution des attitudes face à la mort du XXe au XXIe siècle

Des traces lointaines laissent à penser que les hommes ont tôt organisé des rituels pour faire face et accompagner la mort. Le 20ème siècle nous a confrontés à un rapide effacement de ces organisations collectives et solidaires qui a conduit à dire de cette époque qu’elle était devenue la période de la mort interdite ou escamotée. Et cependant depuis la fin du vingtième siècle, nous n’en n’avons jamais autant parlé.

Nous envisagerons comment ce fait anthropologique a conduit au déplacement du lieu du mourir et contribué à réduire la mort à un fait médical. Nous ferons le lien avec la montée de l’individualisme et la crise de la protection sociale pour comprendre l’activation de la revendication de la liberté de choisir sa mort et l’émergence d’une ultime singularisation des malades : les « mourants »qui relèveraient d’une nouvelle spécialité médicale : les soins palliatifs .Nous envisagerons enfin comment les revendications et l’ensemble des travaux réflexifs sur les droits des malades ont donné forme à une clinique et une éthique du « prendre soin ».


Thierry MARMET, ancien chef de service du centre régional de soins palliatifs de l’hôpital Joseph Ducuing,
Professeur associé de médecine palliative à l’Université Paul Sabatier, Toulouse III