30 Mar 2017
  • Conférencier: Robert FRIES

Napoléon III : le second empire transforme le paysage économique français

A la suite de Victor Hugo et de Michelet, Napoléon III n’a pas bonne presse. Sa mémoire est associée au coup d’Etat du 2 décembre 1851, à la malheureuse aventure mexicaine, aux turpitudes de la fête impériale, à la catastrophe finale de 1870. Et pourtant l’homme avait réfléchi aux problèmes économiques et sociaux ; chose rare pour un chef d’Etat, il avait même écrit sur ces questions. Sous son règne et parfois à son initiative, la France s’est transformée en une puissance économique moderne.

De grandes banques voient le jour, le pays se couvre de chemins de fer, l’industrie lourde adopte les dernières technologies, les réalisations des entreprises de travaux publics font l’admiration de tous, les grandes villes prennent l’aspect qu’elles ont encore aujourd’hui dans leur centre, pour quelques décennies le pays s’ouvre au libre-échange. Autant de succès, parfois à double tranchant, qui expliquent en partie la fin tragique de l’aventure impériale.


Robert FRIES, Conférencier-historien.