08 Mar 2018
  • Conférencier: Francis BOULE

À la découverte de Niki de Saint-Phalle

Catherine Marie Agnès de Saint-Phalle est née le 29 octobre 1930 à Neuilly sur seine, dans une famille bourgeoise, aristocrate, installée aux Etats-Unis, son père, banquier français, ayant fondé la banque Saint-Phalle à New York…

L’ambiance familiale n’est pas des plus sereine et à 11 ans, son père la viole à plusieurs reprises, renfermant ce lourd secret en elle pendant 53 ans et qu’elle dévoilera dans son livre « mon secret » écrit à 64 ans. Mariée et mère de 2 enfants, à 23 ans, elle tombe en dépression nerveuse et est internée pendant 6 semaines dans un hôpital psychiatrique ; et c’est pendant ce séjour qu’elle découvre la peinture en autodidacte pour traduire ses sentiments, ses peurs, sa violence contre sa famille et la société. La peinture devient le langage qui la libère de ses douleurs. Très souvent mal perçue, incomprise, elle est considérée aujourd’hui comme un des grands maîtres de notre 20ème siècle pour toutes ses créations artistiques, ses innovations techniques à la fois dans le dessin, la peinture, la sculpture en tissus, en métal, en acier, en plâtre, en mosaïque, mais aussi une sculpture visitable, habitable qualifiée d’architecture, une artiste qui ne laisse personne indifférent ! Qui est donc Niki de Saint-Phalle ? Comment s’est forgée sa peinture ? Quelles sont ses grandes périodes artistiques, elle qui a écrit : « L’hôpital psychiatrique est mon école des Beaux Arts » !


Francis BOULE, Historien d'art.